Aller au contenu principal
Keyvisual Mirjam

„Je sais qu’il peut être très facile de sauver des vies. “

Mirjam (1994), Olten, Soleure

Le don de cellules souches du sang ? Avant mes études de médecine, je n’avais aucune idée de la manière dont cela fonctionnait. Comme beaucoup, je croyais qu’il fallait recourir à une intervention chirurgicale. Cela m’a donc d’autant plus surprise d’apprendre que plus de 80% des prélèvements de cellules souches du sang se pratiquaient depuis les veines des bras et s’apparentaient donc à un prélèvement de sang ordinaire.

Aucune peur du don
Le don de cellules souches du sang est devenu pour moi un thème central. C’est pourquoi je m’investis dans l’association estudiantine Marrow, qui informe sur l’importance du don de cellules souches du sang et aide à trouver des donneuses et donneurs appropriés. Mon but est d’expliquer et de montrer aux gens qu’il ne faut pas avoir peur du don. Le plus simple pour ce faire est de relater mon histoire.

Une chance de sauver des vies
Lorsqu’une collaboratrice de Transfusion CRS Suisse m’a appelée au début de 2020 pour m’annoncer que j’entrais en ligne de compte comme donneuse, je n’ai pas hésité une seconde. Il allait de soi que j’étais disposée au don et prête à sauver une vie. Cela faisait une éternité que j’avais pris ma décision. A vrai dire lorsque je me suis enregistrée comme donneuse de cellules souches du sang.

De l’hôpital (presque) directement à la piste de ski
Enfin arriva le jour du prélèvement à l’Hôpital universitaire de Bâle. D’emblée, je me suis sentie bien prise en charge. On m’a à nouveau expliqué ce qui allait m’arriver et j’ai pu poser toutes les questions que je voulais. Le prélèvement a passé comme une lettre à la poste. J’étais certes fatiguée après coup mais j’ai vite récupéré. A tel point qu’à peine deux jours plus tard je partais en week-end au ski. 

Le don coule de source
L’expérience que j’ai vécue m’a démontré qu’il ne fallait pas avoir peur du don. Peut-être est-ce la raison pour laquelle je ne le conçois pas comme un geste héroïque mais comme une évidence. Il est vrai que pour les personnes qui ont besoin d’une transplantation tous les donneurs et donneuses sont des héros et héroïnes. Toi aussi, tu peux devenir une héroïne ou un héros pour une personne malade en t’inscrivant au registre des donneuses et donneurs de cellules souches du sang!

Gesucht: Mehr Heldinnen und Helden

Lassen Sie keine weitere Zeit verstreichen!

Registrieren Sie sich fürs Spenderregister

League for Hope – diese Mitgliedschaft kann Leben verändern. Auch Ihres.