Trouver une donneuse ou un donneur

Lorsqu’une patiente ou un patient entre en ligne de compte pour une transplantation de cellules souches du sang, on lance immédiatement une recherche de donneuse ou donneur. Si aucun membre de la famille n’est déclaré compatible, on étend la recherche aux donneuses et donneurs non apparentés inscrits au Registre suisse :

La transplantation

La préparation médicale de la patiente ou du patient dépend essentiellement de la nature et du stade de la maladie. Le but est d’éliminer les cellules souches hématopoïétiques par une chimiothérapie et/ou une irradiation complète de sorte à faire place aux nouvelles cellules souches du sang. 
Les récepteurs de domiciliation (« homing receptors ») guident les cellules souches du sang vers la moelle osseuse où elles vont se multiplier et former, après deux à quatre semaines, de nouveaux globules rouges et blancs et de nouvelles plaquettes sanguines.

Pour que la patiente ou le patient guérisse, il faut notamment que la thérapie préalable réussisse et que les cellules saines transplantées s’implantent sans effet secondaire.
Hors de l’organisme, les cellules souches du sang ont une durée de vie très courte. C’est pourquoi le prélèvement et la transplantation doivent être coordonnés de telle manière que les cellules prélevées soient greffées dans les 48 à 72 heures, et ce même si des milliers de kilomètres séparent le transplant de sa receveuse ou son receveur. La transplantation de cellules souches du sang n’est réalisée que dans un centre de transplantation.